Toutes interventions pour la sécurisation et l'entretien de votre cuve à fioul
Déplacement d'urgence 24H/24 et 7J/7 sur toute la France métropolitaine.

Revêtement de cuve

Le revêtement d'une cuve permet de garantir son étanchéité et donc d'éviter à la fois les risques de pollution du sol et les risques de perte d'une partie du gasoil ou du mazout qui y est stocké.

Le maintien en bon état ainsi que réparation du revêtement de la cuve lorsqu'il est abîmé sont donc une condition indispensable de l'utilisation de tout le potentiel de stockage de votre citerne, ainsi qu'une obligation légale.

En modification de l'arrêté du 22 juin 1998 relatif aux réserveoirs enterrés de liquides inflammables ou combustibles, l'arrêté du 9 Août 2017 (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=8DB4156264B65F357FEB351E8ADF49EF.tplgfr30s_3?cidTexte=JORFTEXT000035607058&dateTexte=20180313) prescrit un contrôle d'étanchéité tous les 5 ans minimum par un professionnel agréé et un premier contrôle effectif au plus tard dans les 15 ans qui suivent la mise en service.

1° Les travaux préparatoires à l'intervention sur un revêtement



Avant toute intervention sur le revêtement d'une cuve à fioul il est nécessaire de réaliser les tâches suivantes :


  • vidange du réservoir avec évacuation de tous les contenus (carburant, combustible, déchets d'hydrocarbures...),
  • dégazage de la cuve par ventilation sous pression afin d'expulser les gaz issus des hydrocarbures,
  • test d'absence de risques d'explosion ou d'incendie à l'aide d'un appareil dit explosimètre,
  • curage de la cuve par raclage des parois et du fond,
  • dégraissage partiel ou total du revêtement avant intervention sur celui-ci.



2° La modification d'un revêtement de citerne



Après la phase préparatoire vient la phase d'intervention afin de permettre la réussite dun chantier qui se déroulera selon les phases suivantes :

  • inspection visuelle pour vérifier la présence de trous, aspérités fissures sur la surface métallique
  • préparation de la surface par égalisation avec bouchage des trous et ponçage des aspérités,
  • mise en température de la surface avec pose sur celle-ci du produit d'accrochage,
  • déposes successives de la résine polyester et de la couche de finition,
  • mise en séchage puis contrôle de l'ouvrage avant la remise en service.